02 855 233 42 contact@oniti.fr

Reprendre une application sur-mesure : interview de Edward Tabet, responsable de domaines web du Groupe Atlantic

Edward Tabet est Responsable de domaines web dans le Groupe Atlantic qui propose des produits et des services couvrant les besoins en confort thermique. Avec son équipe de 4 personnes, il gère une quinzaine de gros sites internet et une dizaine de petits, pour la France et pour l’International. Il y a quelques années, l’entreprise qui gérait le CMS, l’outil de gestion des sites internet, a mis la clé sous la porte. Il a donc fait appel à Oniti afin de reprendre une application sur-mesure préexistante.

Comment avez-vous rencontré Oniti ?

On travaille avec plusieurs prestataires et partenaires.
L’idée reste, pour nous, de proposer des solutions transverses pour ne pas réinventer la roue à chaque fois. On a commencé à travailler avec Oniti 🌿 il y a longtemps, car David était salarié de TOUG, la société qui gérait notre CMS et qui avait déposé le bilan.
On a alors eu besoin des connaissances de David pour continuer à faire ce que TOUG faisait et maintenir notre outil. 

Quels étaient les enjeux dans le fait de reprendre cette application ?

Ce CMS était un outil très important puisqu’après la faillite, nous ne pouvions ni mettre à jour ni corriger des bugs sur nos sites. La reprise était urgente et extrêmement importante. Après ça, la solution a été maintenue par Oniti 🌿 jusqu’au 3 mai 2021 avant de basculer vers une nouvelle.

Comment s’est passée votre collaboration ?

Oniti a repris l’application assez rapidement et avec beaucoup de difficultés, non pas par leur faute, mais parce que rien dans les process n’avait été prévu pour une reprise éventuelle. Ils ont récupéré le logiciel de zéro en nous rendant des services immenses pour la mise à jour et la création de nouvelles choses sur les sites web ! 

 

Ensuite nous avons créé de toutes pièces une application appelée DOC GA qui sert à la gestion de documents. C’est une base documentaire qui est un point central hyper important de notre dispositif web. Elle gère et alimente tous nos sites et nos outils. Ce n’est pas une solution du marché, on est parti du besoin pour créer ça. Il n’y a pas de souci particulier, la mise à jour se fait de manière fluide et simple. C’est un projet sur lequel on travaille depuis au moins 3 ou 4 ans peut-être même plus.

Et puis le dernier projet pour lequel on travaille avec Oniti, c’est une solution de Benchmark pour usage en interne.

Et du côté Oniti ?

« Au départ, nous nous sommes occupés de maintenir une solution existante. Ensuite nous avons réécrit un tout nouvel outil de publication documentaire qui recueille et partage l’intégralité des documentations du Groupe Atlantic, plaquettes, catalogues, fiches produits, documentation technique, etc. Tous les sites internet du groupe puisent dans cet outil. Tout ce qui est téléchargé sur un des sites dans le monde provient de là et hébergé par ONITI. C’est un cœur névralgique pour le groupe, un outil très important. »

François

Concepteur Développeur, Oniti

« Nous avons créé des classements de droits d’accès et de modification. etc. Il faut mettre de l’ordre quand on est des milliers à accéder à un outil et bien sûr, des règles et des autorisations. Doc GA gère aussi le versioning des documents, avec une mise à jour automatique de tous les sites en temps réel. Par exemple, la personne qui réalise les plaquettes commerciales va sur DOC GA et tous les sites internet sont instantanément à jour. C’est un bénéfice énorme ! Sans cet outil, la mise à jour peut vite devenir un enfer ! » 

David Bouché

CEO, Oniti

Quelle méthode utilisez-vous avec Oniti ?

Nous utilisons Redmine, un logiciel de ticketing qui permet de donner des informations. Il nous permet de nous répondre sans avoir à envoyer des mails dans tous les sens. Nous l’utilisons aussi bien pour la résolution de bugs que pour les nouveaux développements. 

L’outil nécessite que nous détaillions le plus possible notre sujet pour que l’équipe puisse prendre en compte le besoin, l’analyser et revenir avec une résolution de problème ou avec proposition de travail qui remplace un devis. Ils déterminent le nombre d’heures à passer selon un taux horaire déjà défini et nous donnons, ou non, notre accord.

Pouvez-vous parler de vos relations avec l’équipe Oniti ?

Nous avons des relations très sereines et ça se passe très bien. Je suis en relation avec David, François et Nicolas. J’aime bien travailler avec eux, car l’équipe reste humaine en termes de taille et d’attitude. C’est simple et apaisé. 

Quel est votre avis sur les prestations, les compétences et le travail de l’équipe ?

C’est très bien, on a toujours eu de bonnes propositions, à la fois pertinentes et adaptées à notre besoin. Ce n’est pas le tout de proposer des solutions techniques, si elles sont trop complexes, trop chères ou trop légères. Ici les propositions nous ont toujours convenu. 

Et puis là où on voit le niveau technique d’une équipe, c’est au niveau des bugs. Pour nous, c’est résolu dans l’heure ou tout au plus, dans la journée. Quelque part la maîtrise est là !