Maladie & handicap au travail

Marc, alternant développeur chez Oniti vous présente sa manière de vivre sa maladie au travail

Ma maladie au travail

Je suis diabétique depuis l’âge de 3 ans, il s’agit d’un diabète de type 1, non-héréditaire, insulino dépendant. Derrière ce verbiage se cache un handicap complètement invisible pour quelqu’un qui me croiserait dans la rue. À l’agence, il devient visible lorsque je me pique ou mesure ma glycémie. Cela est rarement déstabilisant pour mon entourage professionnel et lorsque c’est le cas, il m’est très facile de banaliser le sujet.

Il existe des maladies et des handicaps au travail qui sont bien plus durs à vivre au quotidien et j’espère pouvoir vous transmettre des clés de compréhension et d’acceptation que vous soyez en situation de handicap ou non.

Bien que non-obligatoire il est important pour moi de prévenir mon entourage quel qu’il soit de l’existence de ma maladie. Si un incident venait à survenir, pour moi comme pour les autres, l’information et la prise de conscience des risques sera d’une grande utilité.

handicap au travail

Aménagements au travail pour des salariés en situation de handicap

Afin d’assurer le même confort de travail qu’un salarié non-handicapé, il est nécessaire d’adapter l’espace et le temps d’un employé  RQTH. Ce sigle signifie “Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé”. Il est accessible à toute personne portant un handicap ou une maladie visible ou non. Le seul critère d’obtention est l’utilité, la recherche d’un emploi et enfin l’aménagement du lieu de travail.

En ce qui concerne les handicaps “visibles”, il s’agit fréquemment d’aménagements de mobilier et d’espace de travail. Les handicaps “invisibles” eux se voient généralement garantir du temps pour leurs soins et/ou leur repos.

Face à ces avantages, il n’est pas rare que les salariés en situation de handicap aient à faire face à de l’incompréhension au travail. La manière la plus saine pour les uns comme pour les autres de limiter cette méconnaissance est de partager ses interrogations.

Il existe des conséquences directes au handicap au travail, les absences régulières en font partie. Des méthodes de travail sont alors à adopter pour pallier à cela comme condenser le travail dans la mesure du possible, permettre le télétravail, traiter des demandes aux consignes claires et précises.

handicap au travail

Se former et se sensibiliser au handicap au travail

Bien connaître le sujet du handicap au travail possède une réelle valeur et permet à tous une meilleure compréhension des droits et des personnes dans cette situation. Si vous souhaitez en apprendre davantage il existe des formations ayant pour but de faciliter l’intégration au travail de tous les profils de handicap :

Quelques conseils pour les personnes en situation de handicap

Ces conseils sont simples et peut-être déjà mis en place pour vous, ils sont cependant importants à préciser.

  • S’informer sur ses droits, sa situation exacte par rapport à son emploi/employeur. Voici un exemple de site sur lequel vous trouverez de l’information sur ces sujets.
  • Faire le point sur sa situation, savoir si en parler autour de soi se révèle être une nécessité ou non. Il peut être très difficile pour une personne de s’exprimer au sujet de son handicap, le meilleur conseil est de demander conseil à ses proches.
  • Se renseigner sur la RQTH, cette reconnaissance peut véritablement améliorer votre expérience au travail. Le site Service Public propose une documentation complète sur le sujet.

J’espère que cet article aura permis d’aider autant les personnes en situation de handicap que leurs collègues !