02 855 233 42 contact@oniti.fr

Les différents (stéréo)types de développeurs

François, concepteur développeur chez Oniti vous présente de manière légère les différents (stéréo)types de développeurs !

Le principal métier de l’agence est concepteur développeur de solutions web. Au cours de nos expériences, nous avons eu la chance de croiser de nombreux consoeurs et confrères ayant tous et toutes leur manière de travailler. Nous vous proposons aujourd’hui un article sur les différents (stéréo)types de développeurs !

Le développeur prudent

Rien ne sert de partir à point, il faut SURTOUT ne prendre aucun risque.”

Le développeur prudent analyse longtemps le projet avant de commencer à coder afin d’être sûr d’avoir saisi toutes les subtilités. Il souhaite en règle générale contrôler au maximum toutes les modifications qui seront faites sur son projet afin de prévenir tout éventuel problème.

Il va également plus facilement déceler les risques potentiels sur l’intégralité d’un projet.

Il s’agit d’une personne assez réticente au changement mais qui est très performante sur les technologies qu’elle maîtrise déjà.

Le développeur fonceur

“Tester, c’est douter. J’envoie en prod !”

Antithèse du développeur prudent, le fonceur code vite et permet une production conséquente au sein de ses projets. Il porte cependant un risque d’erreur plus important que les autres (stéréo)types.

Son grand avantage est de pouvoir tenir des délais et de gérer des coups de rush. Le fonceur est bon techniquement mais qui ne prend pas ou peu de temps pour relire son code.

Le développeur éclaireur

“J’ai trouvé une nouvelle technologie ce matin à 4h… Je propose qu’on l’utilise partout d’ici 10h.”

Le développeur éclaireur est un curieux et un passionné de nouvelles technologies qui se met à jour de manière très régulière. C’est un atout qui permet d’apporter de nouvelles méthodes à l’équipe. Il est très enrichissant d’avoir un éclaireur dans l’équipe, cependant il est important de le tempérer afin de ne pas changer de technologie toutes les 3 semaines.

Pensez à lui laisser du temps libre afin qu’il explore de nouvelles technologies.

Le développeur débutant “Codus Simplex”

“J’ai essayé de faire simple, ça m’a pris 5 000 lignes.”

On est tous passés par là ! Le développeur débutant est vous il y a quelques années, ne l’oubliez pas et aidez le !

Du fait qu’il soit en formation ou ait quitté récemment une formation, il peut apporter une vision fraîche au développement.

Ne sous-estimez pas ses compétences, il peut vous apporter bien plus que vous ne le pensez.

community manager nantes

Le développeur râleur

“Mais c’est la techno là qui est toute pourrie !!”

Le râleur se définit par un esprit critique très acéré vis à vis de toutes les technologies qu’il utilise. Il va généralement blâmer le code avant de se remettre en question.

C’est un profil qui est autant exigeant envers son propre code qu’il est envers les nouvelles technologies, ce qui fait sa force.

Le développeur râleur a besoin d’espace d’expression, il peut se révéler très efficace une fois le coup de gueule passé.

Le développeur perfectionniste

“Alors oui ça fait 3 semaines que je peaufine mon projet… mais il est pas fini aussi !”

Le développeur perfectionniste est un profil qui va apporter beaucoup d’importance à la qualité du code. Pour ce (stéréo)type, rien n’est plus important que d’apporter une solution élégante à un problème, le tout en proposant un code optimisé et impeccable. Il est plus lent que les autres développeurs mais on est sûrs du résultat lorsqu’il passe sur un projet.

Le développeur “backiste”

“C’est moche, mais ça marche.”

Le développeur “backiste” porte une grande importance au back-end, c’est à dire l’intérieur technique d’une solution logicielle. C’est un profil spécialisé qui est généralement très efficace sur une ou deux technologies précises. Il possède généralement un esprit cartésien qui lui sert à visualiser efficacement toutes les zones d’ombres d’un projet.

Si vous voulez faire passer une mauvaise journée à un “backiste” : confiez lui la création d’une interface !

Le développeur “frontiste”

“Y a quelques erreurs par-ci par là, par contre ça a une de ces gueules !”

Le “frontiste” est particulièrement sensible à l’expérience utilisateur. Il va créer des interfaces agréables à utiliser en étant expert du front-end. De la même manière que le “backiste”, le développeur “frontiste” se spécialise également dans certaines technologies.

Lier un backiste et un frontiste sur un même projet, c’est la garantie d’avoir le meilleur des deux mondes !

community manager nantes

Il existe de très nombreux types de développeurs, chacun avec leurs atouts et leurs faiblesses. On a tous une part de chacun de ces profils en nous et c’est ce qui fait de ce métier l’un des plus passionnants au monde ! (en toute objectivité).

Avons-nous oublié un (stéréo)type de développeur dans notre article ? N’hésitez pas à nous l’indiquer !